Section chevreau et viande caprine du Grand Ouest est un site de Terre des Chèvres

Section chevreau et viande caprine du Grand Ouest

Conjoncture 2020 de la filière chevreaux et épidémie Corona virus à Covid-19

Depuis déjà de nombreuses années, la filière chevreaux de boucherie est en souffrance et en particulier le maillon des engraisseurs. Ils font face à une augmentation constante des charges de production, avec une volatilité du prix de l’aliment qui représente 40% du coût de production, et surtout à un fléchissement régulier des cours des chevreaux gras jusqu’à un niveau historiquement bas.

Les coûts de productions en ateliers d’engraissement qui se situent entre 2,75 €/kg et 3,05 €/kg justifient toute l’importance de cours légèrement supérieurs, autour de 3,40 €/kg, pour la période festive de Pâques. De janvier à mars ces cours avoisinent habituellement 2,70 €/kg, comme après Pâques. Les volumes de chevreaux abattus pour la période Pascale représentent globalement un tiers des ventes de l’année. Ce sont eux qui permettent d’assurer l’équilibre économique des ateliers grâce au prix majoré à 3,4 €/kg. Les éléments indiqués dans ce chapitre visent à vous informer de cette conjoncture compliqué.